Tunisie: lourde facture à payer annuellement suite aux catastrophes naturelles

0
8

TUNIS, 10 octobre (Xinhua) — Les dégâts économiques dues aux catastrophes naturelles en pourraient atteindre 138 millions de dollars américains annuellement, a déclaré jeudi le ministre tunisien des Affaires locales et de l’environnement, Riadh Mouakher.

Intervenant lors d’une plateforme afro-arabe sur la réduction des risques de catastrophe, organisée à Tunis du 09 au 13 octobre courant, M. Mouakher a affirmé que « les inondations en Tunisie sont responsables de plus de 60% des pertes économiques, des dommages d’infrastructures et de bon nombre de décès (…) ces inondations sont suivies de sécheresse ».

« Entre 2011 et 2018, la Tunisie a enregistré plus de 2 550 incendies qui ont dévasté environ 34 000 hectares de forêts », a-t-il fait savoir.

Selon M. Mouakher, son ministère a entamé une stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes parallèlement à la création d’un fonds d’indemnisation des sinistres outre le renforcement des capacités et le développement d’équipements destinés à protéger les villes des catastrophes naturelles.

Pour sa part, Mme Kirsi Madi, directrice du Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNISDR), a indiqué que des centaines de victimes dues aux risques de catastrophes pourraient être épargnées grâce à des stratégies et des plans d’, mais le plus important reste leur mise en oeuvre.

Selon elle, « la plateforme afro-arabe sur la réduction des risques de catastrophe servira de fondement pour l’évaluation des programmes et à l’échange d’expériences d’autant plus qu’elle (la plateforme) encouragera l’intégration de la gestion des risques dans les plans et stratégies du gouvernement ». Fin