Les Etats-Unis doivent cesser d’utiliser la question du « cyber-vol » pour diffamer la Chine (porte-parole)

0
5

, 12 octobre (Xinhua)– La a appelé vendredi la partie américaine à cesser d’utiliser la question du soi-disant « cyber-vol » pour diffamer la et nuire à ses droits et intérêts.
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lu Kang s’est ainsi exprimé, alors qu’il était invité à commenter un récent rapport d’une société de cyber-sécurité américaine, selon lequel la Chine aurait renforcé ses efforts pour voler des secrets commerciaux américains en ligne ces six derniers mois. Selon ce rapport, la Chine est devenue le pays le plus important soutenant les cyber-attaques contre l’Occident.
D’après M. Lu, « l’usage par certaines sociétés et certains individus aux de la soi-disant question du cyber-vol pour blâmer la Chine de manière infondée relève purement de motifs cachés. »
« La Chine est une des principales victimes du cyber-vol et des cyber-attaques et un défenseur déterminé de la cyber-sécurité. Depuis toujours, la Chine s’oppose fermement à toute forme de cyber-attaque et de cyber-vol et lutte contre ces actes », a ajouté le porte-parole.
« Selon les documents révélés par Edward Snowden (le lanceur d’alerte de l’Agence de sécurité nationale des Etats-Unis) et d’autres personnes, la communauté internationale sait depuis longtemps quel pay mène une surveillance à grande échelle et à long terme de gouvernements, d’entreprises et d’individus étrangers et qui est le plus grand cyber-agresseur au monde », a constaté M. Lu. Fin