Le message de Kaboré après la mort de 8 soldats tués au Burkina Faso

0
63

Le président burkinabè a condamné mercredi 2 l’attaque commise le jour même contre une patrouille militaire qui a fait huit morts dans la province du Soum (nord).

« Je viens d’apprendre que huit soldats burkinabè ont trouvé la mort après que leur véhicule a sauté sur une mine artisanale déposée par les ennemis de notre peuple », a-t-il dit lors d’une visite à Koudougou, à une centaine de kilomètres de , où il présidera jeudi 2 l’ouverture d’un salon dédié au coton.

Lire aussiAngola : José Filomeno dos Santos arrêté pour fraude

Roch Marc Christian Kaboré a souligné que ces « attaques lâches et horribles n’entameront jamais notre commune détermination à défendre l’intégrité du territoire national, à rétablir la paix et la sécurité pour le bonheur et la prospérité du peuple burkinabè ».

Le , pays sahélien d’ de l’Ouest longtemps épargné par le terrorisme, est confronté depuis 2015 à une recrudescence d’attaques sur son territoire, notamment à ses frontières avec le Mali, le Niger et le Bénin. Elles ont déjà fait plus de cent morts parmi les civils et les forces de défense et de sécurité.

Lire aussiBédié réaffirme le retrait du PDCI du RHDP de Ouattara

Trois ont été tués dimanche quand leur patrouille qui était à la recherche de trois personnes enlevées dans le nord du pays est tombée dans une embuscade.

Roch Marc Christian Kaboré