Chine : un ancien responsable provincial jugé pour corruption

0
7

ZHENGZHOU, 11 octobre (Xinhua) — Wang Sanyun, ancien chef du Comité du Parti communiste chinois (PCC) pour la province du Gansu, a été jugé jeudi devant un tribunal de la ville de Zhengzhou, accusé d’avoir tiré profit de sa position pour obtenir des pots-de-vin.
Des procureurs ont indiqué que les infractions commises par Wang avaient eu lieu lors de son passage à plusieurs postes d’organisation au sein du gouvernement et du parti de 1993 à 2017, y compris quand il était vice-chef du Parti de la province du Guizhou, gouverneur de la province de l’Anhui et chef du Parti du Gansu.
Il était également vice-président du Comité de l’éducation, de la science, de la culture et de la santé publique de l’Assemblée populaire nationale.
Selon l’accusation, Wang a fourni, directement ou par l’intermédiaire d’autres fonctionnaires du gouvernement, de l’aide à un nombre non précisé de personnes et d’entreprises dans divers types d’affaires, telles que l’acquisition de participations bancaires et de contrats de projets ainsi que la vente de postes officiels.
Wang doit être tenu criminellement responsable de l’obtention de pots-de-vin d’une valeur de 66,85 millions de yuans (9,65 millions de dollars) des parties concernées mentionnées ci-dessus, précise-t-elle.
Wang a plaidé coupable après la présentation des preuves.
Le Tribunal populaire intermédiaire de Zhengzhou a déclaré que son verdict serait rendu à une date ultérieure. Fin